L’économie circulaire et son évolution en France

L’économie circulaire par définition est un concept innovant qui n’est pas nouveau en France. Il résulte de la prise de conscience du nombre limité des ressources de la terre et de la nécessité de les économiser. Opposée à l’économie linéaire, l’économie circulaire par définition simple se veut moins vorace en ressources. Il s’agit d’un modèle économique nouveau qui se veut plus responsable. C’est aussi un modèle qui cherche à limiter notre impact sur l’environnement. Reconnue depuis peu comme un objectif de la transition écologique, l’économie circulaire est au cœur des débats en France. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’économie circulaire et son évolution en France.

Les domaines et piliers de l’économie circulaire

Selon les chiffres de l’ADEME, chaque habitant en France consomme près de 10 tonnes de matières. Chaque année, chaque habitant est responsable de 5 tonnes de déchets, soit 500 kg d’ordures ménagères. Mais, seulement 10 % des biens sont réutilisés par habitant. Cela représente un faible chiffre sur les 630 millions d’euros de produits détruits.

L’économie circulaire ADEME se veut plus responsable. Elle s’attaque à 3 domaines en particulier dont la gestion des déchets, l’offre des acteurs économiques et la demande et le comportement des consommateurs. Ces domaines reposent sur plusieurs piliers qui font de l’économie circulaire par exemple, un modèle d’avenir. Parmi les piliers de l’économie durable, on peut citer :

  • L’approvisionnement durable qui cherche à réduire l’impact de l’extraction et de l’exploitation des ressources sur l’environnement ;
  • La symbiose industrielle ou écologie industrielle et territoriale. S’inspirant des écosystèmes naturels, le but ici est d’optimiser les ressources dans une zone précise ;
  • L’écoconception qui permet de visualiser un concept au préalable pour limiter son impact négatif sur l’environnement ;
  • La consommation responsable des biens et services ;
  • L’économie de la fonctionnalité qui milite en faveur de l’usage et non de la possession ;
  • L’allongement de la durée d’usage d’un produit par le consommateur à travers la réparation et le réemploi ;
  • Le recyclage.

Une transition lente vers une économie circulaire

L’économie circulaire à Paris est une alternative de qualité et est plus innovante, contrairement à l’économie linéaire. Son introduction en France vers 2007 n’a pas reçu un accueil des plus chaleureux, mais force est de constater que le concept fait son bout de chemin. Mais il est évident que changer radicalement nos habitudes de production et de consommation n’est pas envisageable de sitôt. Ceci suppose donc que l’économie circulaire demandera du temps pour se mettre intégralement en place autant en France qu’à l’international.

Toutefois, il faut encourager les initiatives prises à ce propos. Notamment les mesures gouvernementales visant à réduire les déchets mis en décharge. En effet, le gouvernement français a pris la pleine mesure de l’importance d’une économie plus responsable qui tendrait d’ici 2025 à 100 % de plastique recyclé. Ceci devrait créer des emplois supplémentaires en France, soit près de 300 000.

Même si une date n’a pas été évoquée, le président Emmanuel Macron a fait de l’économie circulaire son cheval de bataille pendant sa campagne présidentielle. Avec pour objectif d’avoir une économie 100 % circulaire, il espère ainsi faire de la France le leader d’un mode de production durable et de consommation écoresponsable.

On parle désormais dans la Fashion sphère de Slow Fashion, mode responsable et circulaire. Aussi bien de par le développement du marché de la seconde main mais également du marché de la location mode. N’hésitez pas à aller voir notre concept de location de sacs de luxe entre particuliers !

Auteur @Marlux Paris

Laisser un commentaire